CAYSTI prend part à une conférence portant sur le “Critical Thinking”

Cogito, ergo sum

« Je pense donc je suis » dit René Descartes. Nous pourrions compléter cette célèbre formule avec l’adage suivant « Quand tout le monde pense pareil, plus personne ne pense » . C’est exactement ce dont il est question quand on aborde les notions de «Critical Thinking» ou “pensée critique”. Plus qu’un groupe nominal le concept de #CriticalThinking renvoi entre autres, à la capacité à rechercher (faits, preuves), identifier (présupposés, conclusions, références, ..), analyser (arguments), apprécier (jugements), évaluer ce qui nous entoure.

Critical thinking dans la vie d’un leader, d’un entrepreneur

C’est un facteur oxygène dans l’esprit entrepreneurial en ce sens qu’il permet au dit entrepreneur de se poser les bonnes questions afin d’obtenir des solutions et non juste des réponses vagues et ou fantaisistes. C’est la cultivassions de cet exercice de pensée critique qui peut dès lors amener à l’innovation.

C’est donc au coté de la brillante Olivia Mukam Wandji (CEO de Solutionners Sarl) et du très pointilleux Claudel Noubissie (SOS Medecin) que la présidente de CAYSTI, Mlle Arielle KITIO a abordé ces notions avec un auditoire très réceptif lors de la conférence organisée par Oser l’Afrique le 25/02/2017 à la Fondation Muna à Yaoundé.

 

Selon Mlle Kitio, l’exercice permanent de pensée critique est d’autant plus importante que nous assistons à la démocratisation d’Internet où tout ce qui y est publié n’est pas forcement à prendre comme une parole d’Evangile. La pensée critique, quelle qu’elle soit, n’est jamais universelle chez personne. Tout le monde est sujet à des épisodes de pensée indisciplinée ou irrationnelle. Sa qualité est donc typiquement une question de degré et dépend, entre autres, de la qualité et de la profondeur de l’expérience dans un domaine donné de la pensée ou par rapport à une classe particulière de questions. Personne n’est un penseur critique à complet, mais seulement à tel ou tel degré, avec une perspicacité donnée, des points d’ombre. Pour cette raison, le développement des habiletés de pensée critique et des dispositions est une entreprise à vie. L’exercice et le bon de la pensée critique et même de la pensée tout court booste le pouvoir intrinsèque de décider, se projeter, de créer, de se transcender et surtout de réaliser.

Ceci, il est une question qui peut aider à développer la pensée critique: “Pourquoi?” à condition de savoir quand s’arrêter.#SuccessIsAFullTimeJob!

Nous remercions Patrick Kouobou pour nous avoir convier à cet échange très enrichissant!

A lire!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *